Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wrong Cops

2 Avril 2014 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Légère baisse de forme pour le cinéaste français après l'étrange Rubber (2010) et le très drôle Wrong (2012) avec ces histoires de policiers plus ou moins véreux. Cela reste tout de même amusant et le film offre quelques moments particulièrement réussis.

Mark Burnham

Mark Burnham

Wrong Cops (Quentin Dupieux, 2013)

 

Des policiers : un trafiquant de drogue et amateur de musique électro (Mark Burnham), un obsédé sexuel (Eric Wareheim), une maître-chanteuse (Arden Myrin), un ex-modèle de magasine porno (Steve Little), un musicien électro sans talent (Eric Judor) – dont la musique fait penser à celle de Kavinsky, complice de Dupieux qui fut d'abord compositeur plus connu sous le pseudonyme de Mr Oizo. Et des victimes : un moribond qui n'en finit plus de mourir (Daniel Quinn) et un ado persécuté (Marylin Manson). Avec une telle galerie de personnages dont les histoires se croisent, Dupieux ne manque pas de créer des situations absurdes, des gags débiles, des punchlines percutantes. Pourtant, remarquons que, cette fois, la recette fait moins d'effet. Peut-être aussi parce que les tours de Quentin Dupieux commencent à être trop connus et reconnus et qu'ils souffrent un peu d’un défaut de renouvellement. Cela écrit, le style du metteur en scène reste suffisamment iconoclaste pour ne pas ressentir d'ennui. Seulement une légère déception.

 

nolan

 

Note de nolan : 2

Partager cet article

Commenter cet article

Sylvain Métafiot 03/05/2014 13:16

L'ennui fut réel pour moi. Dupieux aurait pu se contenter d'un clip à sa gloire plutôt que de nous affliger un fatiguant film choral foutrement mal filmé.
On se demande vraiment si le but n'était pas de nous vendre sa zik sous couvert d'une nouvelle absurdité filmique.
Reste la scène de l'enterrement avec le salut au ciel : très drôle.

nolan 03/05/2014 21:12

Ah ah ah. Je comprends qu'on ne puisse pas du tout accroché. Ma compagne était complètement atterrée devant Wrong alors je rigolais bien. Du coup, cet opus, plus faible à mon sens, peut tout à fait être rébarbatif

.obbar-follow-overlay {display: none;}