Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My Sweet Pepperland

29 Juin 2014 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Il arrive, même aux meilleurs, de n'avoir rien à dire sur un film qu'on a bien aimé. Entre attendre un second visionnage qui n'arrivera peut-être pas tout de suite, recopier la critique de Libérinrocks ou faire une petite critique expresse, histoire de réanimer le blog, nous avons choisi la dernière solution pour le dernier Saleem.  

On a vu plus moche que Golshifteh Farahani.

On a vu plus moche que Golshifteh Farahani.

My Sweet Pepperland (Hiner Saleem, 2014)

 

Hiner Saleem a du talent pour trouver des titres (ainsi Si tu meurs, je te tue en 2012) et son ‘‘eastern’’ empruntant à Sergio Leone autant qu'à Nuri Bilge Ceylan a de quoi intriguer. Classiquement, entre violence patriarcale (ou anti-patriarcale) sèche et humour décalé, le cowboy peu causant au regard perçant (Korkmaz Arslan) et l'institutrice (re)belle à tomber (Golshifteh Farahani – on soupçonne le réalisateur d'en être complètement amoureux tant il prend soin, comme dans son œuvre précédente, d'éclairer son si beau visage triste), y lèvent l’interdit et se rapprochent. D’ailleurs, à la fin les gentils gagnent mais, derrière, on devine, dans le tableau d’un coin perdu d'Irak au carrefour de l'Iran et de la Turquie, combien est difficile la construction d’un pays.

 

nolan

 

Note de nolan : 3

Partager cet article

Commenter cet article

dasola 01/07/2014 15:56

Bonjour Nolan, c'est grâce à une blogueuse que j'avais vu le film et je l'en remercie. Très joli film qui a plu à tous ceux qui l'ont vu.http://dasola.canalblog.com/archives/2014/05/08/29820022.html Bonne après-midi.

.obbar-follow-overlay {display: none;}