Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nolan - Dolan, la surabondance des discours

17 Décembre 2014 , Rédigé par Antoine Rensonnet Publié dans #Babillages sur quelques bobines

Puisque le temps refuse absolument de faire une pause et que le blog a besoin d'en faire une petite voire une moyenne, je reprends ci-dessous les quelques mots d'Antoine, vite fait mais bien dits, sur l'actualité. Bon ok, les films ne sont déjà plus à l'affiche mais ils sont sortis il y a très peu de temps par rapport ... disons ... Au Chanteur de Jazz. nolan

Christovier DolanChristovier Dolan

Christovier Dolan

Christopher Nolan n'a "rien à dire" : Quand je dis cela, ça n'a pas vocation à être une phrase définitive qui reléguerait Nolan parmi les réalisateurs les plus médiocres qui soient. Je ne crois pas qu'un réalisateur doive forcément  avoir à dire quelque chose et pense même que, la plupart du temps, il n'a pas grand-chose à dire. Ce que je reproche surtout au cinéaste, c'est d'absolument vouloir dire quelque chose et de plaquer un discours sans intérêt sur ses films qui gagneraient à en être dépourvus. Par ailleurs, je ne sais pas exactement quels sont les ressorts commerciaux de la marque Nolan mais je ne crois pas que ses spectateurs/consommateurs se sentent vraiment intelligents en voyant ses films. Donc, il n'est même pas obligé de débiter des platitudes. En tout cas, je passe mon tour tant qu'il n'en revient pas à de purs films d'action.
 
Concernant Dolan , le narcissisme est aussi le grand ennemi... Mais, dans son cas, c'était pire. Il ne s'arrêtait pas à croire que sa vision de l'homme avait un intérêt mais pensait que ses petits problèmes pouvaient nous passionner. D'où mon rejet. Mais, il n'en est apparemment - la rechute est possible - plus là avec son très énergique Mommy. A suivre, donc. Espérons qu'il continue à faire du cinéma et que Nolan ne fasse plus que ça.
 
Antoine Rensonnet

 

Partager cet article

Commenter cet article

.obbar-follow-overlay {display: none;}