Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit point sur la ridicule bande-annonce de la French

19 Décembre 2014 , Rédigé par nolan et Antoine Rensonnet Publié dans #Babillages sur quelques bobines

Je constatais il y a peu que le cinéma français sortaient le même jour trois films, une sorte de panachage de ce que se fait de pire dans notre contrée, à la fois fascinant et désolant : 

1/Une adaptation d'une mauvaise pièce de forts mauvais comiques (Repas de Familles des Chevaliers du Fiel !!) et dont la - mauvaise - bande-annonce avait l'avantage de ne pas mentir sur la marchandise. 
2/Les Héritiers, un film France Inter doté d'une bande annonce absolument dégoulinante et mal jouée, une version "autorisée par l'Education Nationale" de L'Instit d'après - Oh My God ! - une histoire vraie
3/et La French, Une Dujardinerie GillesLellouchienne qui parodie involontairement les films de Coppola et de Friedkin, et dont la bande-annonce absolument ridicule à se cacher le visage de honte, a fait réagir mon acolyte.  Joyeuses fêtes.
nolan

 

Jean Dujardin et Gilles Lellouche en plein concours de celui qui joue le mieux "l'air pénétré"Jean Dujardin et Gilles Lellouche en plein concours de celui qui joue le mieux "l'air pénétré"

Jean Dujardin et Gilles Lellouche en plein concours de celui qui joue le mieux "l'air pénétré"

La bande-annonce est effectivement une catastrophe complète. On a l'impression d'avoir vu le film cent fois et le pire, c'est le jeu sur la dualité. Oui, on a compris que les deux acteurs se ressemblaient, oui, on a compris qu'ils jouent sur le mimétisme, oui, on a compris que le bandit et le juge possèdent des positions de pouvoir finalement similaires et qu'ils sont au cœur de deux systèmes superposés. Oui, on a compris que l'idée géniale du film étaient que ses deux héros étaient deux faces d'une même pièce et on a compris que cela devait tenir tout le film, c'est-à-dire deux heures et quelques alors que la bande-annonce se charge de démontrer que ça ne tient pas la route. Même deux minutes.

Antoine

 

Partager cet article

Commenter cet article

Benjamin 21/12/2014 13:43

Je crois qu'en France, depuis quelques années, on découvre qu'on est capable de faire les vide-greniers et de bien les faire : vide-grenier des scénarios, vide-grenier des blousons cuirs, vide-grenier des pattes, barbes et autres pilosités '70s. Le pire dans tout ça, c'est que c'est toujours les mêmes qui profitent de tous ces trucs bon marché dont plus personne ne fait rien (Canet, Lellouche, Cluzet...).

C'est con que Les Héritiers ne soient pas une comédie, parce que je l'aurai volontiers rangé dans la catégorie Intouchables et autre Famille Bélier.

nolan 23/12/2014 12:01

J'ai pas vu la BA de la famille Bélier mais j'ai entendu Karine Viard en parler, ça m'a l'air bien perrave.

.obbar-follow-overlay {display: none;}