Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

21 Jump Street : une mauvaise idée peut-elle donner un bon film ?

1 Juillet 2012 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Ouh la la, encore une adaptation de série sur le ton parodique. Ouh la la encore une adaptation d'une série sans intérêt. Ouh la la, encore un buddy movie comique qui parodie les buddy movies un peu comiques. Ouh la la, encore un film américain qui a l'air pourri bien noté dans les Inrocks. Ouh la la, mais pourquoi je suis dans cette salle ? Ouh... la... la.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Réflexions pointues sur films obtus

 

Une mauvaise idée peut-elle donner un bon film ?

Voilà une question encore jamais abordée dans cette rubrique. Ce, à notre grand étonnement, puisqu'elle peut se poser pour les nombreux films obtus vus depuis tant d'années. 21 Jump Street, le film, est basé sur un concept super idiot et a reçu (quelques) bonnes critiques qui m'ont laissé croire que j'allais, au minimum, bien me marrer. Et bien non. Comme ce n'est pas la première fois que ça arrive (et qu'Antoine aborde plus sérieusement – mais plus rapidement – la décisive question dans sa sévère critique de Prometheus), il faut tâcher de répondre : non, une mauvaise idée ne donne pas un bon film. Ce n'est pas possible.

 

21 jump streetJ'ai écrit sur ce film surtout pour mettre cette photo qui me fait beaucoup rire

(mais la scène ne figure pas dans le montage final)

 

            « D'un projet foireux, il ne sort rien de glorieux »

            Jean V'laJean à Claudette in Les Miséreux (Patrick Hugo, frère méconnu de Victor, 1863)

 

L'idée d'adapter la série 21 Jump Street (Stephen J. Cannell 1987-1991) dont le seul intérêt est d'avoir mis le pied à l'étrier à Johnny Depp, n'est en soi pas mauvaise (mais pas bonne non plus hein?!) mais celle de Jonah Hill (acteur et producteur) de tenter de refaire le coup de Superbad (Judd Appatow, 2008) par le biais du pastiche de buddy movie se révèle au mieux indigeste, au pire, opportuniste. Ça sent le truc pas frais, quoi.

Il faut donc mélanger le concept de la série originale (des flics qui font assez jeunes pour s'infiltrer chez cette sale race de voyous : les lycéens) avec la bromance sur fond de gags régressifs. Comme dans Superbad, des flics vont trouver un moyen de revivre pendant quelque temps leur jeunesse. Mais, dans le film d'Appatow, l'action se resserrait sur une nuit, dans le cadre de la supercherie inverse, plus simple et pourtant beaucoup plus amusante, et ne représentait qu'un aspect de l'histoire. Cette fois, il faut une enquête policière ultra-poussive qui n'intéresse absolument personne sauf lorsque Johnny Depp fait une apparition désolante (même si on peut constater qu'il a à peine vieilli en 25 ans). Quasiment tout est nul, les gags sont repassés, le langage est presque poli, le rythme mollasson. Mais il ne pouvait en être autrement puisque le concept de la comédie policière semble être quelque chose de méconnu pour Jonah Hill, qui croit peut-être la faire découvrir aux nouvelles générations ou, plus probablement mais plus tristement, qui aime l'argent facile.

Il y a bien Channing Tatum qui, en débile musclé, tire parfois son épingle du jeu. Lui (aussi) il y a cru...

 

nolan

 

21 Jump Street (Phil Lord, Chris Miller, 2011)

Partager cet article

Commenter cet article

Flow 04/07/2012 15:45


Non mais tu as oublié quelque chose avant de voir ce film.... Fumer un gros pétard!!!!

nolan 04/07/2012 23:31



Sans doute, mais j'étais quand même dans de bonnes dispositions avec un niveau d'exigence assez bas. La seule nouveauté du film, c'est les jeunes super branchés sur l'écologie. J'ai vu une pub
hier pour un forfait de téléphone qui reprenait ce principe mais sérieusement. Aussi le jeune de la pub était aussi horripilant que Dave Franco sauf que ce n'était pas une blague. Hill aura au
moins vu cela (mais il n'en fait pas grand chose). 



BRX 02/07/2012 15:44


Je crois que votre citation est inéxacte.


Patrick Hugo fait dire au personnage de V'laJean, dans ce qui reste son oeuvre la moins connue:


"D'la foirade, sort pô de marrade" et notamment de 21 jump street aurait-il ajouté mais qui n'a pas été repris dans la traduction française. 


Cela étant, il est navrant de constater qu'aucune comédie US ne sort du lot en ce début d'été !


D'après vous, peut-on encore espérer quelque chose ?  


 


 

nolan 02/07/2012 19:10



En fait il y a un débat sur la traduction de ce passage qui a initialement été écrit en patois vaguement inspiré de l'argot parisien. J'ai retenu pour ma part la traduction de Patrick-patrick
Sébastien, émérite fléchiverbiste, qui est la traduction actuellement la plus reconnue de l'oeuvre de Patrick Hugo. Par contre l'ajout que vous mentionnez se fonde sur une enième théorie
complotiste à laquelle je n'accorde aucun crédit et vous recommande de faire de même. 


Concernant les comédies US, il y a Woody Allen mais je ne sais pas si ça rentre dans la case parce que je crois que ses producteurs ne sont pas américains. Il y a Wes Anderson avec son formidable
dernier opus. Il y aussi Charlize Theron dans Blanche Neige qui provoque des rires nerveux. Antoine a eu l'air de trouver le Dictator de Baron Cohen pas mal. 



.obbar-follow-overlay {display: none;}