Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan cinématographique 2012 par nolan

8 Janvier 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Tops

70 films mais seulement 10 élus. Un jury sans Dave, Manoukian ou le chef Constant. Un commentateur pour faire monter le stress avec le charisme d'une endive chaude. Un homme, un seul – lâche parmi les lâches, il se cache derrière un pseudo – va délivrer son top 10 cinématographique tou saouzande touèlve ! Verdict après une page de pub.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonjour à toutes et à tous, chers lecteurs qui nous rejoigniez pour l'arrivée du top 10 2012 de l'année cinéma par nolan !

Cette année, c'est plus de soixante-dix films 2012 vus en salles (hors reprises) qui s'affrontent pour la grande compétition du top 10. Des heures et des heures de séances, quasiment pas de sieste, des phrases tournées, retournées, détournées et surtout mal tournées dans des critiques dans un style oscillant entre les paroles d'une chanson de Rihanna et les déclarations enflammées de Gérard Depardieu. Et pour ce dernier tour, il ne fait guère de doute que le film de Jeff Nichols, parti en pole position et jamais rattrapé depuis, va l'emporter. Derrière, c'est très serré entre cinq longs métrages aux styles bien différents mais représentatifs de la qualité et la diversité du cinéma d'aujourd'hui. Pour les places restantes, il semblerait que l'auteur ait décidé de les jouer aux fléchettes.

Mais voilà que la ligne d'arrivée va bientôt être franchie par...

 

 

take_shelter.pngTake Shelter !

 

Et oui ! Ce n'est pas une surprise, c'est même une évidence mais c'est magnifique. Jeff Nichols a l'air particulièrement ravi de succéder à Terrence Malick. Il ne souhaite pas faire de commentaires, ce qui ne nous arrange pas vraiment parce que les autres sont loin derrière.

Mais voilà qu'ils arrivent. C'est très serré et ça va se jouer au sprint, oh là, là, mon Dieu, je n'en peux plus, je crains la chute, ça se bouscule – il faut dire que ce sont des opus de très grande qualité – nous sommes dans la dernière ligne droite et voici que franchissent la ligne d'arrivée :  

 

Moonrise_Kingdom.jpg

Faust poster

Killer_joe.jpg

holymotors.jpgtabou.png

Moonrise Kingdom, Faust, Killer Joe, Holy Motors et Tabou !

 

Ah là là, de grands champions cette année !.. Allons recueillir leur témoignage.

Wes Anderson : « je l'ai bien senti, j'ai fait style j'en avais plus trop dans les jambes mais je me doutais que j'avais le potentiel au sprint. »

Alexandre Sokourov : « c'est une belle récompense parce que je sais que nolan n'avait pas compris grand chose à ce qu'il venait de voir mais je sentais que je pouvais l'avoir sur la longueur, à ce niveau là, j'ai bien niqué Cronenberg par exemple. »

William Friedkin : « Je savais que j'allais monter très haut en changeant de pignon. Et le pignon de poulet, c'est assez radical, donc je suis content. »

Miguel Gomes : « Ca m'est égal, j'ai participé à cette compétition pour faire plaisir à ma mère, premier, sixième ou dernier, je m'en fous. »

 

Pendant ce temps là, c'est le peloton qui déboule mais seuls quatre d'entre eux auront le loisir d'être dans le top et... Ouh là là GROSSEU CHUTE, GROSSEU CHUTE !! C'est la pagaille, les films ne savent plus où se mettre, les plus accessibles se relèvent le plus rapidement, ils vont peut-être... ouh là là... peut-être qu'ils vont … Aïe Skyfall crève ! Skyfall crève ! Et La Taupe lui rentre dedans ! On savait que ces deux espions se reniflaient depuis le début mais ils n'ont pas su profiter de la chute comme le font Oslo, 31 aout ! Frankenweenie ! Twixt ! Et Millenium !

 

oslo-august-31st1.jpg

frankenweenie.jpg

twixt.jpg

girl_with_the_dragon_tattoo.jpg

 

Joachim Trier : « Ecoutez c'est pas mal, je pense que la beauté de mes images, la force de certaines situations m'ont permis d'arriver jusque là. Vive le suicide ! »

Tim Burton : « Alors là, je n'y croyais pas du tout. Je sais qu'avec un chien j'allais bénéficier d'un a priori positif auprès de nolan. Mais le rythme et la réalisation ont fait le reste. Pendant longtemps, j'étais roue dans roue avec ses anarchistes d'Ernest et Célestine, mais tout est revenu dans l'ordre, hin hin ! »

Francis Ford Coppola : « Ah ah ah ! Mort de rire. »

David Fincher : « Dès que j'ai vu certains films un peu pointus se casser la gueule, j'ai compris que j'avais un coup à jouer. »

 

Derrière c'est la très très grosse déception :

Sam Mendes : « J'ai un peu les boules, surtout que j'ai toujours été dans les petits papiers de ce blogueur. Je pense qu'on va se rendre compte de la boulette lors d'une seconde vision. C'est le jeu. »

Thomas Alfredson : « C'est n'importe quoi. Ce mec ne sait pas faire de classement ! »

David Cronenberg pour Cosmopolis : Bon, moi j'ai senti tout de suite que ça allait être dur. Je pensais que mon incroyable mise en scène et le temps feraient l'affaire. Bon là non. Moi aussi, je compte sur une séance de rattrapage. »

Jacques Audiard pour De Rouille et d'os : « c'est l'incompréhension qui domine. Je sais que nolan voudrait que Resnais et moi réalisions l'intégralité des films français et résultat : que dalle. Je ne comprends pas. »

Clint Eastwood pour J. Edgar : « Pfff. Mon film est quand même un milliard de fois mieux que mon sketch pendant la présidentielle américaine » 

Benh Zeitlin pour les Bêtes du Sud Sauvage : « Attends moi je sors la gosse, tu la vois, tout de suite tu craques, y a une tornade, des grosses bêtes qui cassent tout … je fais un film électrisant et je me retrouve par terre avec les autres juste avant l'arrivée. Avec des vieux en plus. »

Rian Johnson pour Looper : « bon moi je savais que j'y serai pas mais j'ai décroché le prix Christopher Nolan au nez et à la barbe de Christopher Nolan. C'est déjà pas mal. »

 

Voilà, chers lecteurs, chères lectrices, le bilan 2012 se termine. On me fait signe que la lanterne rouge – qui n'est pas arrivée – sera soit Blanche-Neige et le Chasseur, soit Ted. C'est un peu dur quand on voit le nombre d'affligeantes comédies françaises sorties cette année.

 

Ce n'est pas fini et vous retrouverez en commentaires quelques tops concoctés par les lecteurs de De son cœur avec des catégories rigolotes.

 

La bonne année et à très bientôt.

Partager cet article

Commenter cet article

FredMJG 12/01/2013 21:29


Merci aux perdants d'être si bons et si drôlatiques :)


A très bientôt pour les réponses au questionnaire de Ludo

Benjamin 11/01/2013 14:34


Tu as raison Nolan sur Burton. Même en ayant vu 20 ou 30 films (enfin de quoi faire un véritable classement, ce que je n'ai donc pu faire), je ne pense pas que le Burton ait figuré parmi les 10
premiers, quoique, en 10e position peut-être, en réaction aux mauvaises critiques et aux ronchons qui ne voient plus rien d'intéressant chez l'enfant de Burbank.


Merci de réévaluer Fincher en le passant au filtre de mes propres références. Pas d'urgence à le découvrir, je note !


 


J'ai commencé mon rattrage par Take Shelter : énorme, digne successeur du Tree of life (selon notre précédent florilège).

nolan 14/01/2013 10:24



Et il y a Mud, le nouveau Nichols qui sort dans quelque mois !



dr orlof 10/01/2013 17:33


4 films en commun soit un de moins avec Antoine mais "Millenium" n'était pas loin dans mon classement (12ème). Beau palmarès, surtout la première partie. Sokourov et Coppola m'ont intéressé mais
ne m'ont pas passionné. Et je vois que vous avez tous les deux boycotté honteusement Resnais :)


Tous mes voeux pour cette nouvelle année.

nolan 14/01/2013 10:22



Merci et bonne année également. J'aime beaucoup les films de Resnais et son dernier ne m'a pas déplu mais bon voilà pas assez. Un peu comme le Poladylès.



Edouard 09/01/2013 23:12


Quatre films en commun en effet, mais je n'ai pas vu cinq des six autres que tu as élu. Sinon, bien sûr, il y a ce tout petit Moonrise Kingdom, mais je sais que sur plan-là, je suis
effroyablement seul... :)

nolan 10/01/2013 10:14



Oui mais c'est cohérent. Si d'un seul coup, tu trouvais que d'Anderson avait fait un excellent film ça aurait été bizarre vu qu'il n'a pas changé sa manière de faire et qu'elle t'a toujours
laissé perplexe.


Les années nous diront ce que vaut le film.



Antoine 09/01/2013 22:22


Un bel hommage, en tout cas, à mon sport favori !

.obbar-follow-overlay {display: none;}