Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Easy Money

6 Avril 2011 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Trois personnages dans le monde du trafic de drogue en Suède. Trois origines différentes. Quelques bonnes idées qui permettent au film d’être suivi sans déplaisir en pardonnant ci et là les facilités. Mais pas pendant deux heures.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

easymoney.jpgJoel Kinnaman

 

Avec sa caméra tremblée, ses transitions hachées, le film cherche visiblement à être dans l’air du temps, mais sa réalisation apparaît rapidement limitée tant elle copie le style de Paul Greengrass sans vraiment en tirer quelque chose. Cette adaptation d’un roman à succès (Snabba Cash de Jens Lapidus) fait se croiser trois personnalités du monde de la drogue, Jorge (Matias Padin), un évadé de prison latino-américain, Mrado (Dragomir Mrsic), un mafieux d’origine serbe, et JW (Joel Kinnaman), un jeune étudiant suédois très doué en école de commerce qui se fait passer pour un bourgeois. C’est ce dernier personnage qui va accrocher le spectateur qui pardonnera alors la première grosse erreur du film : faire apparaître Mrado comme une grosse brute impulsive alors que trois images plus tard et sans explication, c’est un lieutenant réfléchi dans le réseau de trafic de drogues. JW rentre peu à peu dans l’univers des trafiquants, croyant réussir aussi bien qu’il l’a fait dans celui-ci de la jet-set. Cependant, le film ne s’aventure jamais vraiment sur le terrain social, ce qui pose problème puisque les origines des personnages sont constamment mises en avant. Puis, l’intrigue fait subitement du surplace, on se retrouve devant un téléfilm avec des acteurs qui éructent en permanence pour montrer leur mal de vivre (ajoutons à cela un pitoyable parrain serbe…) et lorsque les invraisemblances se multiplient, les défauts précédemment évoqués se font alors ressentir bien plus fortement. Par conséquent la fin est ridicule.

 

nolan

 

Note de nolan : 1

 

Easy Money (Daniel Espinosa, 2010)

Partager cet article

Commenter cet article

buckyball 09/04/2014 11:51

I heard that drug trafficking is heavy in Sweden! Because of this the number of youngster using drugs is increasing every year! The easy availability of drugs is the main reason for this hike!

nolan 10/04/2011 22:32



Bonsoir Dasola, 


A vrai dire, je n'ai pas été beaucoup touché par les problèmes familiaux des héros mais à la fin, je trouve que les acteurs en font trop.


Bonne soirée.



dasola 10/04/2011 15:41



Bonjour Nolan, je reconnais que la fin est en trop mais pas ridicule. J'ai été touchée par la relation du Serbe avec sa petite fille et du latino avec sa soeur. Ce sont des humains après tout.
Bon dimanche.



.obbar-follow-overlay {display: none;}