Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En partance – Essai d’une filmothèque idéale 8/10

30 Août 2010 , Rédigé par Antoine Rensonnet Publié dans #Tops

Que serait une filmothèque idéale sans une série consacrée à ces fameuses « madeleines » dont parlait Marcel Proust ? Les voici, avec dix films qui, s’ils ne sont peut-être pas toujours du meilleur goût, ont marqué ma jeunesse – et dont chaque nouvelle vision m’apporte toujours autant de plaisir parfois teinté de nostalgie.

 

 

VIII] Madeleines 

 

Les 101 Dalmatiens

Les 101 Dalmatiens 

(Clyde Geronimi, Hamilton Luske et Wolfgang Reitherman, 1961)

 

 

Charade

Charade

(Stanley Donen, 1962)

 

 

Astérix et Cléopâtre

Astérix et Cléopâtre

(René Goscinny, Pierre Tchernia et Albert Uderzo, 1968)

 

Le Charme discret de la bourgeoisie

Le Charme discret de la bourgeoisie

(Luis Bunuel, 1972)

 

 

The Rocky Horror Picture Show

The Rocky Horror Picture Show

(Jim Sharman, 1975)

 

 

Un éléphant, ça trompe énormément

Un éléphant, ça trompe énormément 

(Yves Robert, 1976)

 

 

L'Empire contre-attaque

L’Empire contre-attaque

(Irvin Kershner, 1980)

 

 

The Blues Brothers

The Blues Brothers

 (John Landis, 1980)

 

 

Le Père Noël est une ordure

Le Père Noël est une ordure

 (Jean-Marie Poiré, 1982)

 

 

Qui veut la peau de Roger Rabbit

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

(Robert Zemeckis, 1988)

Précédent : Asie

Suivant : Classiques

Partager cet article

Commenter cet article

.obbar-follow-overlay {display: none;}