Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Reine des Pommes

16 Mars 2010 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Adèle vit très mal sa rupture avec Mathieu. Elle s’installe chez sa cousine qui a un œil pourri. Elle va successivement rencontrer trois hommes (Pierre, Paul et Jacques), elle tombera folle amoureuse du plus évanescent. Elle aura surtout du mal à oublier son ex.

 

---------------------------------------------------------------------------

 

reine-pommes.jpgLucia Sanchez et Valerie Donzelli

Ce film avait a priori tout pour me plaire, un petit air d’Honoré, des petites chansons de Biolay, Jérémie Elkaïm découvert dans le Bureau et qui interprète tous les personnages masculins et surtout Valérie Donzelli, pimpante actrice, qui passe derrière la caméra avec plein d’idées. Le film est une comédie romantique bien rythmée et drôle la plupart du temps. Par exemple, j’ai beaucoup aimé les affiches dans la chambre de l’héroïne traduisant les sentiments de colère qu’elle refoule « va te faire enculer » « gros bâtard »,… Et pourtant, il manque un peu de charme au film pour qu’il emporte vraiment l’adhésion. On le doit sans doute en partie aux chansons pas très inspirées et à l’acteur masculin qu’on a connu meilleur. Et puis, ce cœur d’artichaut d’Adèle qu’interprète Valérie Donzelli a fini par me pomper un peu l’air. Mais ce serait mentir que de ne pas trouver le film plaisant, de ne pas saluer le rôle de la cousine interprété par Béatrice de Staël, que je ne connaissais pas, et qui associe excentricité et mélancolie avec bonheur.

 

nolan

 

Note de nolan : 2


La Reine des Pommes (Valérie Donzelli, 2009)

Partager cet article

Commenter cet article

Zibeline 19/03/2010 19:11


"Elle s'installe chez sa cousine qui a un oeil pourri." J'ai ri comme une oie en lisant ça. Il fallait que je le dise.


nolan 20/03/2010 10:45


Merci Zibeline,
Je l'ai piqué à Valérie Donzelli qui fait dire au personnage de sa cousine : "votre sperme est pourri moi c'est mon oeil, chacun sa croix, on va pas en faire tout un plat", un truc comme ça.


.obbar-follow-overlay {display: none;}