Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde Fantastique d'Oz

28 Mars 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Le nouveau film de Sam Raimi est une belle déception. On peine à retrouver l'auteur des Evil Dead et Spider-Man. Embourbé dans un conte aux décors fades, blagues foireuses, rebondissements mous et personnages sans intérêt, le cinéaste réalise mécaniquement et perd son style.

 

0Z.jpg

Sam Raimi face à la proposition de salaire de Disney 

 

Après avoir eu la peau de Tim Burton (Alice au Pays des Merveilles, 2010), Disney aura eu celle de Sam Raimi. Même en ayant l'obligeance d'occulter Le Magicien d'Oz (Victor Fleming, 1939), on peine à trouver des qualités au film. Pourtant l'introduction en noir et blanc, en format carré et en stéréo à la place du Surround était une bonne mise en bouche. Sage, certes, mais prenante. Sauf que lorsque l'écran s'agrandit et prend des couleurs, la magie n'opère pas ou peu (contrairement à son illustre prédécesseur mais n'y revenons pas). Les décors sont sans intérêt, l'humour tombe à plat (sauf peut-être pour un enfant ultra indulgent et saoul), l'histoire n'a aucun souffle et on finit par s'y ennuyer fermement. Raimi ne croit même pas en ses bonnes – quoique pas toutes neuves – idées : son héros magicien couard et coureur (malgré le jeu convaincant de James Franco) et sa métaphore du cinéma lors de son meilleur tour dont il gâche quelques effets de surprise (on lui préférera Le Prestige – Christopher Nolan, 2006 ou Hugo Cabret – Martin Scorsese, 2011). Mais l'échec du film pourrait se résumer à celui du personnage de Theodora (Mila Kunis) qui deviendra une méchante sorcière (celle de l'Ouest que l'on retrouve dans le film de Fleming – interprété par Margaret Hamilton – l'oeuvre de Raimi étant un prequel). En faire une amoureuse déçue, oui, mais comment le réalisateur de Spider-Man(2002), qui avait réussi, malgré un costume kitsch, son Bouffon Vert (Willem Dafoe) et sait s'y prendre en matière de sorcière (voir le très bon Jusqu'en Enfer en 2009), a-t-il pu rater à ce point sa transformation ? On a du mal à s'attacher à celle-ci. Pour couronner le tout, il y a le discours que nous n'avons pas écouté mais qui a été tant de fois répété qu'il ne nous a pas échappé : il faut croire en soi. Merci.

Effaçons donc cette déception de notre esprit, le cinéaste étant connu pour avoir déjà eu quelques passages à vide, on attend une remise en forme pour le prochain long métrage.

 

nolan

 

Note de nolan : 1

 

Le Monde Fantastique d'Oz (Sam Raimi, 2013)

Partager cet article

Commenter cet article

derma microneedle roller reviews 17/06/2014 13:50

I am not very disappointed, as I already knew that the film is not going to be an exceptional one. I am not a big fan of Sam Raimi. Drag me to hell was one of the worst horror film I have ever seen.

nolan 17/06/2014 19:27

Je suis d'accord sur Drag me to hell. Très fun.

Flow 13/04/2013 11:06


"Sam Raimi face à la proposition de salaire de Disney"


Excellent ! Sinon, un bien piètre spectacle.

nolan 13/04/2013 11:09



Merci beaucoup Flow. 



Brx 08/04/2013 10:23


Son précédent "jusqu'en enfer" était pour moi loin d'être très bon, mais sans doute n'étais-je déjà plus cet enfant indulgent et saoul que je fus pour l'apprécier ?


Au final, pour ceux qui considèrent les Spiderman pour de simples blockbusters de plus, faut remonter à loin pour voir du bon de sa part non ? (un plan simple, evil dead)


 


 


 

nolan 09/04/2013 18:04



Certes mais je ne fais pas partie de ceux-ci. Je trouve les deux premiers Spider-man très bons et j'avais passé un excellent moment avec Jusqu'en Enfer. Le troisième Spider-man
n'est pas terrible et ce n'était pas la première fois que Raimi faisait un mauvais film (j'ai entendu du mal d'Intuitions et de Pour l'Amour du Jeu). On verra bien
la prochaine fois.



.obbar-follow-overlay {display: none;}