Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Top 5 des films antinazis

17 Mai 2010 , Rédigé par Ran Publié dans #Tops

En prélude à un long texte consacré aux films antinazis de Fritz Lang, un top cinq des films de ce genre qui connut son heure de gloire à Hollywood durant la Seconde Guerre mondiale. L’occasion de rappeler que si Fritz Lang s’y est exprimé avec talent, il ne fut tout de même pas le seul…

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Man-Hunt.jpgChasse à l’homme (Fritz Lang, 1941)

 

1) Chasse à l’homme (Fritz Lang, 1941)

 

2) Casablanca (Michael Curtiz, 1943)

 

3) La Cinquième Colonne (Alfred Hitchcock, 1942)

 

4) Les Bourreaux meurent aussi (Fritz Lang, 1943)

 

5) Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1943)

 

Un rapide top des films antinazis hollywoodiens pour rappeler que si, à mon sens, Fritz Lang[1] domina ce genre à la courte durée de vie notamment grâce à son chef d’œuvre Chasse à l’homme mais aussi avec Les Bourreaux meurent aussi, il ne fut pas le seul à brillamment s’y illustrer. Ainsi faut-il rappeler que l’ultra-célèbre Casablanca est, malgré quelques longueurs, un très grand film. On se souvient ainsi du personnage de Rick Blayne (Humphrey Bogart), évidente métaphore des Etats-Unis prêts à en rester à l’isolationnisme et qui, finalement, s’engagent résolument dans le combat contre la barbarie nazie, de son histoire d’amour impossible avec Ilsa Lund Laszlo (Ingrid Bergman) et de la magnifique chanson As Times goes by. On notera également qu’Alfred Hitchcock, un autre de mes réalisateurs fétiches, a fait montre de son talent dans le genre avec l’excellent suspense de La Cinquième Colonne et l’étonnant huis-clos de Lifeboat, deux films qui, respectivement, le menaient tout droit vers la route de deux de ses chefs d’œuvre, La Mort aux trousses (1959) et Fenêtre sur cour (1954)[2]. Par contre, pas de place dans ce top cinq pour Le Dictateur (Charlie Chaplin, 1940) qui, malgré d’évidentes qualités, souffre de trop nombreux et lourds défauts[3]

 

Ran

 


[1] Je reviendrai très largement sur l’œuvre antinazi de Fritz Lang dans le quatrième texte de ma série « Retour sur Fritz Lang » qui sera publié 21 mai prochain.

[2] Sur ces points, voir mon texte consacré à Alfred Hitchcock dans « A travers l’âge d’or hollywoodien » et celui sur  La Mort aux trousses publié dans « Un auteur, une œuvre ».

[3] Voir mon texte sur Les Temps modernes (Charlie Chaplin, 1936) publié dans « Un auteur, une œuvre ».

Partager cet article

Commenter cet article

.obbar-follow-overlay {display: none;}