Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Top des films noirs de l’âge d’or hollywoodien

1 Mars 2010 , Rédigé par Ran Publié dans #Tops

Exercice difficile que de réaliser ce top 10 des films noirs de l’âge d’or hollywoodien (1944-1959). Si la domination d’Assurance sur la mort et de Règlement de comptes était pour moi une évidence, composer le reste du classement m’obligea à opérer des choix cornéliens tant le genre est riche de très grandes œuvres.

 

-----------------------------------------------------------------------------------



Assurance-sur-la-mort--affiche-.jpg

1) Assurance sur la mort (Billy Wilder, 1944)

 

2) Règlement de comptes (Fritz Lang, 1953)

 

3) Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)

 

4) La Griffe du passé (Jacques Tourneur, 1947)

 

5) Traquenard (Nicholas Ray, 1958)

 

6) La Rue rouge (Fritz Lang, 1945)

 

7) Quand la ville dort (John Huston, 1950)

 

8) Les Forbans de la nuit (Jules Dassin, 1950)

 

9) Criss Cross (Robert Siodmak, 1948)

 

10) Les Tueurs (Robert Siodmak, 1946)

 

 

Avouons-le, composer ce top 10 des films noirs de la période 1944-1959 fut pour moi un exercice plus difficile que réaliser celui des westerns. Comme pour ce dernier, je me suis imposé comme seule règle de ne pas citer plus de deux films d’un même réalisateur mais cela ne me dérangea guère que pour Fritz Lang[1]. Par contre, j’ai du me résoudre à certains choix cornéliens et, par exemple, à ne faire figurer aucun film d’Orson Welles ou de Stanley Kubrick et un seul d’Otto Preminger. Mes regrets, donc, sont nombreux mais c’est le jeu…

 

Il faut cependant remarquer que le premier film cité est, pour moi, une évidence. En effet, Assurance sur la mort constitue la matrice de tout ce que sera le genre et constitue, à mon sens, une indépassable référence. Pas de problème non plus pour le deuxième du classement tant Règlement de comptes est l’un des plus grands chefs d’œuvre de Fritz Lang et un film dont le rythme, la densité et la richesse ne peuvent que forcer l’admiration. Mais la suite fut donc plus difficile. Un film de Preminger méritait – au vu de tout ce que cet auteur apporta au film noir – d’accéder au podium et je choisis, plutôt que Laura (1944), l’excellent Mark Dixon, détective. Par ailleurs, certains grands classiques du film noir – La Griffe du passé, Quand la ville dort, Les Tueurs – peuplent ce top 10 alors que deux films peut-être un peu moins connus sont classés, respectivement aux cinquième et huitième places, Traquenard et Les Forbans de la nuit qui, pour moi, constituent de vrais très grands films noirs.

 

On notera, enfin, que deux réalisateurs seulement voient deux de leurs films retenus dans les dix premiers. Sans surprise, le premier est Fritz Lang et j’ajoute à Règlement de comptes, La Rue rouge – remake de La Chienne (Jean Renoir, 1932) que je juge supérieur à l’original – dans ce classement. Le second est Robert Siodmak avec Criss Cross et Les Tueurs. Cela atteste de la maîtrise du genre par ce réalisateur. Néanmoins, ces deux films n’occupent « que » les neuvième et dixième du classement. En fait, si Robert Siodmak avait su réalisé un film alliant la densité de Criss Cross et la majesté des Tueurs, nul doute qu’il aurait eu les honneurs du podium.

 

Ran

 

Le 5 mars, ce top 10 sera complété par un texte général sur le film noir dans « A travers l’âge d’or hollywoodien ».

 

 


[1] Concernant ce réalisateur, voir mes trois textes publiés dans « Autour de Fritz Lang et des Nibelungen » ; dans les mois à venir, je reviendrai largement sur l’œuvre de celui-ci.

Partager cet article

Commenter cet article

Ran 01/03/2010 23:46


Je le confirme The Big Combo est un très grand film noir qui confirme la fameuse règle d'Alfred Hitchcock selon laquelle si le méchant est réussi, le film l'est aussi.
J'en profite, une nouvelle fois, pour souligner combien nombre d'auteurs hollywoodiens de cette époque savent donner une très grande densité à leurs oeuvres.
Par ailleurs, je pense comprendre la source de la confusion de nolan sur le Top 20/100 de Julien. Celui-ci dit au début de son classement qu'il a vu une centaine de films noirs. Ceci expliquerait
donc cela...


Ran 01/03/2010 18:55


Bonjour,

J'ai bien vu They live by night et j'aime beaucoup ce film mais le fait de ne citer que dix films m'imposait de ne pas citer tous les films qui me plaisaient.
Par contre, je n'ai pas vu de films de Joseph Lewis mais je viens d'acquérir The Big Combo et il est possible que je le regarde dès... ce soir.


Julien 01/03/2010 18:21


Je n'ai cité que 20 films, pas 100 mais merci pour le lien !
Nous avons donc 5 films noirs en commun, c'est beaucoup. Par contre, je me demande si tu as vu They live by night, de Ray, qui est une pépite du noir, un incontournable. Je suis heureux de lire
également que Asphalt Jungle est entré dans ce classement, c'est le meilleur film de braquage avec The Killing de Kubrick. Et Sterling Hayden est monumental. Les films de Joseph H. Lewis,
contrairement à mon top, ne sont pas représentés et c'est bien dommage. Si tu n'as pas encore vu The big combo et Gun Crazy, jette-toi dessus, tu ne le regretteras pas !


nolan 01/03/2010 18:38


Je ne sais pas ce que j'ai mais j'arrête pas avec les coquilles. Top 20 bien sûr. Pas d'explication sur le chiffre faramineux de 100.
J'avais également publié le top au nom de nolan alors qu'il s'agissait de l'oeuvre de mon émérite acolyte.
Je le laisse donc répondre sur le reste de ton commentaire. Seulement, The Killing est effectivement un excellent film et Sterling Hayden est monumental.


nolan 01/03/2010 10:22


Et hop, pour ceux qui en redemandent, je remets le lien sur le top 100 de Casaploum : cliquez ici


.obbar-follow-overlay {display: none;}