Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Broken City

16 Juillet 2013 , Rédigé par Antoine Rensonnet Publié dans #Critiques de films récents

Broken City est un petit thriller. Cela le caractérise de façon indépassable et limite le plaisir potentiel autant que l’impression de médiocrité. Au-delà, il est assez efficace et un peu malsain. Mais c’est sans grande importance.

 

Billy Taggart (Mark Wahlberg)

Billy Taggart (Mark Wahlberg)

La perspective de découvrir un petit thriller ordinaire pour achever une journée qui ne l’est pas moins n’est ni véritablement excitante, ni particulièrement désastreuse. Le film, Broken City en l’occurrence, dont on ignore comment il est arrivé jusque dans les salles obscures françaises et dans la nôtre en particulier, ne peut dans ces conditions, être jugé qu’à l’aune d’un seul critère : son efficacité. Ultra-classique dans sa trame et dans les éléments mis en jeu – un flic solitaire (Billy Taggart – Mark Wahlberg), un puissant pourri jusqu’à la moelle (Nicholas Hostetler – Russel Crowe), quelques personnages secondaires rapidement ébauchés et tout aussi stéréotypés, des rebondissements cousus de fil blanc sur fond de gigantesque scandale immobilier et, bien sûr, le trio infernal, argent, sexe et pouvoir, au cœur de toute l’affaire –, Broken City n’a jamais le mérite d’une quelconque originalité et Allen Hugues, qui officie à sa réalisation, n’a visiblement pas été recruté pour viser à autre chose qu’à la standardisation. Mais, bon, au moins, l’ensemble ne manque-t-il pas de trop de liant et l’objectif de divertissement peut être considéré comme atteint. Cette forme de cohérence, voire de clarté retrouvée à travers la vase de l’intrigue, pourrait, voire devrait, séduire. À la rigueur, s’entend. Il a toutefois fallu, peut-être pour donner du relief au héros un peu falot, incarné par le moyennement charismatique Wahlberg, lui adjoindre une dimension discutable. Taggart est entré dans le jeu politique en rendant lui-même la justice, absolue et expéditive. Au vu de la faiblesse générale du projet, l’incrémentation de cette caractéristique dispensable dans la définition du personnage principal, est un choix éminemment peu judicieux. Loin de conférer à Broken City une épaisseur langienne ou de transformer Taggart en icône à l’aura eastwoodienne, ne font que s’amonceler quelques relents nauséabonds au cours de la projection. Evidemment, ils tuent le plaisir.

 

Antoine Rensonnet

 

Note d’Antoine Rensonnet : 1

Cathleen (Catherine Zeta-Jones) et Nicholas Hostetler (Russel Crowe)

Cathleen (Catherine Zeta-Jones) et Nicholas Hostetler (Russel Crowe)

Broken City (Allen Hugues, 2013)

Partager cet article

Commenter cet article

lunch ideas 03/04/2014 08:02

After watching the movies “Shooter” I became a hard core fan of Mark Wahlberg! Impressed by the story line of the thriller “broken City”! Want to see the series from the beginning itself! Please share the downloading link!

.obbar-follow-overlay {display: none;}