Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #reflexions pointues sur films obtus tag

Taxi Téhéran - Suite décevante de Taxi 4

3 Mai 2015 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus, #réflexions obtuses sur film pointu

Jafar Panahi remplace ici Samy Nacéri alors emprisonné pour avoir trop usé de sa liberté d'expression Taxi Téhéran (Jafar Panahi, 2015) Pour changer une réflexion obtuse sur un film pointu. Taxi Téhéran est le cinquième opus de la série de films Taxi,...

Lire la suite

Interstellar : l'amour chez les humains et l'humour chez les robots

17 Novembre 2014 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Malgré les quelques E=M6 que j'ai vus étant plus jeune, je n'ai rien compris au bla-bla scientifique d'Interstellar. Je n'ai pas non plus compris pourquoi la partie mélo des familles ne marchait pas bien. Je n'ai pas compris non plus pourquoi l'humour...

Lire la suite

The Amazing Spider-Man 2 : E pointé.

26 Juin 2014 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Suite aux déclarations de notre ministre de l'Education sur la suppression du système de notation, De son cœur, toujours prêt à rebondir sur l'actualité, a décidé de se pencher sur un exemple concret. Marc Webb, mon petit, tu le cobaye idéal. "Gna gna...

Lire la suite

Man of Steel : arme de destruction massive mais pour la paix

2 Juillet 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Un jeune garçon a le pouvoir d'écraser les autres d'un claquement de doigts. Mais emprunt de valeurs judéo-chrétiennes, il tâche d'aider son prochain en toute discrétion. Son père et un général vont le révéler à lui-même : combi moulante et destruction...

Lire la suite

Samsara, le film pour les vieux qui parlent

18 Avril 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

On se fait souvent chier en regardant Samsara. Mais ce n'est pas beau de le dire, car c'est un documentaire. Qui plus est, il est destiné à un public intelligent puisque le film ne contient ni commentaires, ni interview. Seules comptent les images filmées...

Lire la suite

Total Recall, Mémoires programmées : ces films d'actions qui devraient durer une heure

17 Décembre 2012 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

De : La C.C.A.F.Q.C.P.F. (Cour des Comptes Artistiques des Films Qui Coûtent la Peau des Fesses) représentée par le blog De son cœur le vampire. A l'attention de : Madame, Monsieur le producteur/la productrice de films d'action Objet : Inspection de blockbuster...

Lire la suite

Blanche-Neige et le Chasseur : L'inspiration par le vide

3 Juillet 2012 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Que faire lorsqu'on joue dans une méga nullité ? N'importe quoi, bien sûr. C'est le choix que fait Charlize Theron en méchante Reine dans cette interminable purge qu'est Blanche-Neige et le Chasseur. Pas de bol, elle entraîne le film encore plus bas....

Lire la suite

21 Jump Street : une mauvaise idée peut-elle donner un bon film ?

1 Juillet 2012 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Ouh la la, encore une adaptation de série sur le ton parodique. Ouh la la encore une adaptation d'une série sans intérêt. Ouh la la, encore un buddy movie comique qui parodie les buddy movies un peu comiques. Ouh la la, encore un film américain qui a...

Lire la suite

L'Oiseau : pour ou contre Mizoguchi ?

14 Février 2012 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

L'oiseau est un film court mais qui provoque un grand sentiment d'ennui. L'auteur compte avant tout sur son interprète principal pour faire le boulot. Entre deux soupirs, une question nous taraude : c'est quoi cette citation de Kenji Mizoguchi ? Réflexions...

Lire la suite

La planète des singes - les origines : La révolution pour les nuls

13 Septembre 2011 , Rédigé par nolan Publié dans #Réflexions pointues sur films obtus

Un blockbuster raconte de manière peu enthousiasmante quoiqu'avec un certain professionnalisme comment les singes ont décidé d'entrer en guerre avec l'humanité. Jamais vraiment séduisant, jamais vraiment ennuyeux, le film occupe deux heures mais reste...

Lire la suite
.obbar-follow-overlay {display: none;}