Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Incredible Burt Wonderstone

23 Juillet 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Steve Carrel et Steve Buscemi

Steve Carrel et Steve Buscemi

 

La dernière comédie de Steve Carrel (puisqu'il porte sans doute plus le film que son réalisateur) ne tient pour l'essentiel que sur le brio de son trio de magiciens à savoir : d'un côté, Burt Wonderstone (Carrel) et son peu charismatique acolyte Anton Marvelton (Steve Buscemi) et, de l'autre, leur rival Steve Gray (Jim Carrey). Le duo de magiciens ringards offre numéros et scènes de disputes/retrouvailles qui, a minima, provoquent le sourire. Quant aux tours hardcore – entre débilité mentale profonde et masochisme extrême – que s'impose Steve Gray, ils sont toujours un plaisir. On note aussi les quelques savoureuses répliques de Doug Munny, propriétaire d'hôtels aussi luxueux que ringards, interprétées par le regretté James Gandolfini. Malheureusement Wonderstone doit passer par le chemin de la rédemption et, séparé de son partenaire, il est désormais accompagné par une apprentie magicienne (Olivia Wilde et ses beaux yeux) et un magicien retraité (Alan Arkin qui a des yeux assez communs). Mais la sauce ne prend pas du tout, ces personnages manquant singulièrement de force comique et l'aspect moraliste se faisant de plus en plus lourd. Heureusement, les retrouvailles avec Marvelton et l'affrontement final avec Gray sauvent le film du naufrage. Il se permet même une pirouette assez mauvais esprit (mais peut-être suis-je trop indulgent avec Carrel, l'homme qui joue le mieux l'homme qui pleure mal) : le tour des magiciens pouponnés est bien pire que celui de Gray. Ce dernier ne fait du mal qu'à lui même alors que la paire de prestidigitateurs n'hésite pas à blesser son public.

 

nolan

 

Note de nolan : 2

 

The Incredible Burt Wonderstone (Don Scardino, 2013)

Jim Carrey

Jim Carrey

Partager cet article

Commenter cet article

Félix 24/07/2013 08:51

Assez triste film, j'ai trouvé. Ça se regarde, certes, mais quand on connaît le potentiel comique de Steve Carell et Jim Carrey, c'est déprimant...

nolan 25/07/2013 08:07

Oui je suis d'accord avec toi et je l'ai vu dans de très bonnes dispositions qui m'ont permis de ne pas trop tenir rigueur à la très mauvaise deuxième partie. Pour te dire à quel point je suis indulgent, le fait de regarder les photos que j'ai mises pour illustrer la note me font encore sourire.

.obbar-follow-overlay {display: none;}