Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est la fin

26 Octobre 2013 , Rédigé par nolan Publié dans #Critiques de films récents

Alors, oui, nous avons ri quelques fois pendant ce film qui n'en est pas un. Mais franchement, nous ne savons pas vraiment quoi en penser parce que nous le reverrons sans doute jamais et qu'il s'estompe déjà dans notre mémoire.  

Successivement James Franco, Seth Rogen, Jay Baruchel, Michael Cera, Emma Watson, Jonah Hill et re-Seth Rogen
Successivement James Franco, Seth Rogen, Jay Baruchel, Michael Cera, Emma Watson, Jonah Hill et re-Seth Rogen
Successivement James Franco, Seth Rogen, Jay Baruchel, Michael Cera, Emma Watson, Jonah Hill et re-Seth Rogen

Successivement James Franco, Seth Rogen, Jay Baruchel, Michael Cera, Emma Watson, Jonah Hill et re-Seth Rogen

La comédie de Seth Rogen et Evan Goldberg n'est pas un bon film à proprement parler puisque l'ensemble est assez, voire très, poussif. Que les réalisateurs n'aient absolument ni propos ni ambition cinématographique implique que c’est déjà assez mal barré mais le pire est que la construction-même du film et le thème de l'indéfectible amitié n'ont pas le moindre intérêt. Le film n'existe que pour son second degré et une débilité souvent bien assumée. Il y a ainsi quelques moments forts drôles liés à la mise en abyme (des acteurs jouent d’une image d'eux-mêmes – les courts passages avec Michael Cera sont réjouissants, l'immense prétention de James Franco est aussi un des points forts) ou à certaines discussions qui tournent au vinaigre (par exemple l'hypothèse de violer Emma Watson alors qu'il s'agissait initialement de l'en protéger). Mais mises bout à bout, ses séquences se révèlent inégales et usent la patience du spectateur.

Nous sommes donc mi-figue mi-raisin devant ce film et il nous paraît plus judicieux de le noter sévèrement parce que merde, quand même, c'est la crise !

 

nolan

 

Note de nolan : 1

 

C'est la fin (Evan Goldberg et Seth Rogen, 2013)

Partager cet article

Commenter cet article

.obbar-follow-overlay {display: none;}