Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Questionnaire Miroir - partie 2

18 Janvier 2013 , Rédigé par Antoine Rensonnet et nolan Publié dans #Questionnaire

Proposé par Ludovic qui tient le blog C I N E M A T I Q U E, voici la deuxième partie de nos réponses à ce questionnaire narcissico-cinéphile. Au programme aujourd'hui : Michel Sardou et une hilarante rencontre avec Kusturica.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

6)      Avez-vous déjà assisté à un tournage ?

 

nolan : J'ai assisté au tournage d'un clip de Michel Sardou un soir à Pigalle. Il était dans une voiture tirée par un camion. Il faisait semblant de conduire pendant que la caméra tournait. Beaucoup de gens se moquaient de lui. Nos regards se sont croisés. Moi, je pensais que si les Ricains n'étaient pas là, nous serions tous en Germanie. Lui pensait à son lit.

 

Antoine : Non.

 

SARDOU.jpg

 

7)     Qu’avez-vous filmé dont vous soyez le plus satisfait ?

 

nolan : Tous les films que j'ai faits sont nuls. Il s'agit de vidéos avec mon téléphone. Il y en a un qui était rigolo au niveau des effets : je m'amusais à me filmer cadrer sur le visage et à tourner ou me déplacer de telle façon que le décor bouge mais jamais ma tête. Comme dans Requiem For A Dream (Darren Aronofsky, 2000). Tout le monde l'a fait je pense, et c'est rigolo.

 

Antoine : Je ne filme pas. Déjà la photographie, j’ai du mal. Une fois, j’ai essayé de prendre mon chat qui était devant une glace. Cette andouille est partie au moment où j’appuyais. Du coup, on me voyait dans le miroir (c’est pour ça que j’en parle, rapport au nom du questionnaire) mais avec un énorme flash à la place de la tête et, en bas à gauche, on apercevait la queue du chat. Donc, bon, le cinéma…

 

8)     Avez-vous une anecdote véridique à nous conter, vous mettant en scène avec une personnalité du cinéma ?

 

nolan : Je suis allé voir Diamants sur Canapé (Blake Edwards, 1968) à la Filmothèque du Quartier Latin avec Michel Hazanavicius et Bérénice Béjo. Je les ai reconnus tout de suite. Mais eux ne m'ont pas reconnu par contre. C'était peu après le premier opus d'OSS 117 (2006). Et ils se faisaient des petits bisous comme de jeunes amoureux. Je crois que leur liaison n'avait alors rien d'officiel. Hazanavicius m'a de nouveau collé un vent quelques mois plus tard au Marché St Pierre. Michel, je ne t'en veux pas. De son cœur n'existait pas encore et je n'étais pas encore le Justin Bieber d'Internet.

 

Antoine : Aucune. Mon père, un jour, a croisé Emir Kusturica (qu’il admire beaucoup) en train de faire du jogging et l’a pris pour son cousin. Ils ont discuté deux minutes. Mais, je ne suis pas mon père et, d’ailleurs, ça ne risquait pas de m’arriver car je ne connais pas la tête dudit cousin (cependant, je pourrais peut-être reconnaître Kusturica).

 

kusturica.jpg

 

9)     Quelle personnalité du cinéma aimeriez-vous rencontrer pour nourrir une telle anecdote ?

 

nolan : J'aimerais bien rencontrer Michel Hazanavicius pour lui dire qu'il n'y a pas de souci, je lui en veux pas de m'avoir mis un vent. Surtout pas par rapport à Gad Elmaleh qui n'a pas jugé bon de venir me saluer alors qu'on était du même côté du trottoir.

 

Antoine : Si j’étais méchant, j’aimerais bien rencontrer une pseudo-vedette qui chercherait à ce qu’on la reconnaisse sans que je ne sache qui c’est. Mais, je ne suis pas méchant.

 

Questions 1 à 5

Questions 10 à 14

Partager cet article

Commenter cet article

Sylvain Métafiot 25/01/2013 01:40


Vos anecdotes m'ont bien fait rire !


Quel ingrat ce Michel tout de même !

nolan 27/01/2013 09:56



Merci !



Antoine 20/01/2013 19:25


Je n'ai malheureusement plus ce travail photographique de grande qualité...

FredMJG 20/01/2013 12:19


Antoine, aboule la photo de la queue SVP. Tu pourrais lancer une mode et il n'y aurait pas que le cousin de ton père qui pourrait enfin te reconnaître dans la rue. Qui sait, Bérénice pourrait
même tomber amoureuse

.obbar-follow-overlay {display: none;}